Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 13:55
 
C’était annoncé, notre nouveau calife Izverygood devait s’absenter quelques jours pour tester son nouvel home équipé et motorisé. Il devait notamment essayer le couchage composé de deux lits superposés équipés d’une échelle latérale. A ce jour nous ne savons pas encore si Roger’s  a occupé le lit du haut ou du bas et s’il aura eu l’occasion d’utiliser l’échelle ... Bref, tout ceci a alimenté une partie des discussions des six participants de ce mardi. C’est donc le Calife-remplaçant surnommé Lulu-Castagnette qui s’y collait en proposant un circuit de 25 km pour 780 mètres de dénivelé au départ d’Eybens ; parcours reprenant une partie de la Crantée Jacky Durand, randonnée bien connue des vététistes Grenoblois.
Dés les premiers longs kilomètres au départ du parking de la piscine, c’est en nage que nous progressons tant ces premières rampes sont exigeantes. Au sommet, la pause s’impose avec la rencontre de deux magnifiques et odorants cochons qui nous ignorent totalement.  Pas même un cri ni un regard cochon ! Il est vrai qu’il manquait notre expert en communication qui sait toujours trouver les mots et susciter l’intérêt des gens comme celui des bêtes. Un peu vexés, nous poursuivons alors notre avancée  par un chemin aussi boueux qu’un lisier. Pas tout à fait la “THEYS-TITUDE” pour ceux qui ont connu cette Berezina, mais quand même ... Cette boue collante enlève beaucoup de grip, tant les pneus sont chargés, et impose la poussette dans la plupart des bosses. C’est donc les vêtements et les vélos maculés de terre que nous arrivons au village du Murier. Dés lors la vue s’ouvre davantage, les chemins deviennent plus carrossables et c’est avec beaucoup de plaisir que nous abordons les crêtes de Brié . A leurs pieds et après une belle descente, nous retrouvons les grands espaces du plateau de Haute-Jarrie mais aussi la bise glaciale. Une forte bise dont nous avions été protégés jusqu’alors. Le retour sur Eybens se termine par un single ludique mais technique avec virages serrés et parsemé d’escaliers en bois. Yvon dit “ L’ Incassable ”, en profite pour faire un tout droit et un double salto latéral. Heureusement ni casse ni bobo. A l’arrivée, c’est calfeutrés entre les portes de la voiture de Pierre, que nous apprécions à juste titre le réconfort d’un bon jus de fruits chaud et gourmand offert et servi chaleureusement par Yvon.
     
                                                    Alain Fernal     
Published by cyclorandonneurvarçois - dans VTT du mardi VTT
commenter cet article

commentaires

séjours vélo en espagne

logo velo cambril

Divers

TOPOS VTT                

LE CRV AU FIL DU TEMPS  

 

 

 

 

Articles Par Catégories