Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 17:56
vendredi 23 juin nous sommes neuf à faire le col de la Lombarde, Pierre et Gaston vont faire du VTT. Nous empruntons la route qui relie la France par le col de l'Arche. Ce col est interdit aux poids lourds de plus de vingt sept tonnes mais apparemment les Italiens n'en tiennent pas compte. Quand ils nous doublent nous ne pouvons que constater notre fragilité. D'autant plus que la disparition tragique de Charles n'est pas pour nous rassurer. Heureusement nous empruntons une petite route parallèle bien sympa qui nous amène au pied du col à Vinadio. D'entré la route s'élève en lacets avec une pente à 10% , cela va durer vingt kilomètres. Le peloton s'égrène chacun monte à son allure. Nous sommes trois pour aller au sanctuaire de Ste Anna de Vinadio. Il reste ensuite huit kilomètres pas trop difficile pour arriver au col à 2350m ou il fait 32° au compteur en plein soleil. Impressionnant ! A noter l'exploit d'Alain J qui à 76 ans a fait ce col. samedi 24 juin - col de la Faurniera Les effectifs diminuent, nous ne sommes plus que cinq. Bernard qui devait venir avec nous s'est fait embobiner par Michel S et il part faire l'option de la vallée de Valdieri ainsi que les deux Alain. Si le col de la Lombarde n'est pas donné celui de la Faurniera emprunté par la Fausto Coppi est terrible. L'approche en faux plat traverse de jolies villages. Les choses sérieuses commencent à vingt kilomètres du col. La pente restera entre 10 et 13% . Le compteur enregistrera un maxi à 17%. La route est belle jusqu'à un sanctuaire après nous avons une vrai route de montagne étroite et dégradée dans un paysage superbe. Il y a longtemps que nous avons mit tout à gauche et par moment on se surprend à passer une vitesse qui n'existe pas. Le croisement avec les voitures se fait au ralentit voir à l'arrêt tellement la route sans protection est étroite. Au sommet un orage nous surprend et la température chute à douze degrés. Nous décidons après la photo devant la statue de Pantani d'attendre les Gérards plus bas au chaud et à un point d'eau car les gourdes sont vides depuis longtemps. Le retour se fait par la grande route. dimanche - petit parcours de 75km avec trois cols. Les effectifs ont encore fondu mais cette fois c'est parce qu'il faut libérer les chambres à 11h30. Nous prenons la route qui va à Savone, c'est plat comme en Vendée. Les routes et les villages sont déserts. Nous passons le premier col à 700m sans nous en apercevoir. Nous loupons le deuxième car il n'est pas facile de se diriger. Quant au troisième il nous faut l'aide d'un vététiste pour trouver la route. Il nous apprends que le final est très difficile. C'est vrai qu'au début la pente est raide et à la fin nous avons plus de 18%, nous terminons à pied ! une fois n'est pas coutume. Le retour derrière Bernard pressé de prendre la douche se fait à 50km/h. Ces grands cols ont marqués les esprits par leur difficultés, les paysages grandioses et aussi par la jolie ville de Cunéo. Michel
Published by cyclorandonneurvarçois - dans ROUTE
commenter cet article

commentaires

séjours vélo en espagne

logo velo cambril

Divers

TOPOS VTT                

LE CRV AU FIL DU TEMPS  

 

 

 

 

Articles Par Catégories