Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 May

le tour du vercors des papys

Publié par cyclorandonneurvarçois

c'est décidé après avoir reporté notre périple le  8, pour cause de météo défavorable, nous nous élançons lundi matin, pour accomplir un des objectifs de l'année ce que nous appelons" le tour du vercors", c'est toujours un moment important de la saison car la longueur (+200 kms) et le dénivelé (+3500m) peuvent effrayer certains surtout à cette période de l'année. sommes nous inconscients ou téméraires de partir avec ce froid et ce vent la suite nous le dira... 

6 volontaires (jean louis, michel, jean pierre, gaspard , et les gérard presque tous septuagénaires se retrouvent au col de comboire  pour un départ groupé afin d'avaler les 7 difficultés du parcours (col de Comboire, Saint nizier, le col de Chalimont, le col du Rousset, le col de Grimone, le col de lus la croix haute et pour finir le col du fau ..) la montée de saint nizier très exposée au vent et à la circulation matinale voit michel chuter à la tour sans venin à cause d'une quille mal placée... tout le monde se regroupe au sommet pour la photo traditionnelle, la traversée du plateau s'effectue par un froid glacial n'autorisant aucun papotage, la troisième difficulté herboully se fait par une petite route  tranquille en forêt encore bordée de neige  nous longeons le site de valchevriére toujours émouvant, la descente rapide et dangereuse nous permet de rejoindre saint martin en vercors ou nous faisons notre première halte dans une auberge tenue par un monsieur très sympathique.. la longue montée pas très pentue vers le col du rousset  avec le vent favorable est l'occasion de reprendre des forces. la descente sur DIE par contre est rendue compliquée par les rafales de vent qui nous désarçonnent dans les virages exposés,  le plein d'eau au village de chamaloc effectué nous reprenons notre route vers die pour l'arrêt casse croûte, il nous faut donc attaquer maintenant la dernière grosse difficulté le col de grimone par une route de toute beauté (le gorges du gats) ou la pyrale n'a pas fait encore ses ravages sur le buis, le peleton s'égrène au fil des kilomêtres et des difficultés irrégulières, la chaleur est revenue , nous nous retrouvons tous au sommet satisfait d'être là, la suite sera moins sympathique , car la courte montée vers le col de lus s'effectue avec un terrible vent de face et la proximité des véhicules qui nous rasent au sens propre comme au figuré... ensuite nous devons suivre la nationale jusqu'à Varces sans beaucoup d'intérêt.

en conclusion je dirai que cette édition s'est déroulée de façon satisfaisante (participants, météo, pas d'incidents mécaniques ou physiques) par contre il nous reste des progrès à faire pour rouler en groupe et économiser notre énergie....

a l'année prochaine.....

gérard

Commenter cet article

Archives

À propos