Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 20:00

 

Dernière sortie sauvage (ou plus clairement, hors calendrier) pour les membres du CRV qui comme le chante YVES DUTEIL, ont les guitares qui les démangent dès les premiers vrais rayons de soleil. Et ce fut encore le cas jeudi dernier où une petite dizaine de cyclotouristes se sont retrouvés dès 13h00 à l’Oriel pour une sortie improvisée. Certes, il est vrai que face aux conditions hivernales et de la petite forme de chacun, l’improvisation tourne vite court et les itinéraires se ressemblent “un peu beaucoup” à chaque sortie. Et comme souvent en cette fraiche période ce sont bien les cyclos les plus accros et les plus motivés que l’on retrouve au départ. D’ailleurs cette motivation est parfois très différente pour chacun. Certains se préparent à des objectifs tels que le tour du Vercors, le séjour des grands cols, voire se mesurer à des cyclosportives, mais pour d’autres, la grande motivation sera de sortir simplement pour étrenner leur dernière acquisition. L’acquisition d’une monture de rêve qui se réalise comme souvent en toute fin de saison. Période propice aux prix cassés sur des machines exceptionnelles qui deviennent enfin accessibles à nos envies.
Que c’est beau une bicyclette flambant neuve montée en équipements des plus performants ! Ca vous donne envie de grimper dessus pour manger du kilomètre. Et pour Charles, comme pour tout acquéreur d’un nouveau vélo, ce fut le cas. Sur l’aire de départ, présentation en règle aux petits copains de la bicyclette CANNONDALE, Synapse  avec son cadre vert LIQUIGAS à la Peter SAGAN, son groupe SRAM 50x32-32 et sa selle anti-prostatite. Bref la grande classe pour ce genre de vélo qui vous donne des ailes !
Et c’est un Charles ailé et hyper-motivé, quasiment méconnaissable, qui s’est élancé en direction de St. Nazaire les Eymes, traversant la plaine du Grésivaudan le guidon entre les dents et les jambes en feu. Une facilité et une légèreté dans le pédalage des plus époustouflantes. Sûr que pour Charles, ce sont bien là les prémices d’une saison pleine et ultra-compétitive. D’ailleurs le vélo est équipé de lumière à l’avant et de warning à l’arrière. C’est dire qu’il prévoit aussi de rouler tard la nuit. Seul petit défaut de ce vélo nous a t’il confié en cours de route, c’est qu’il faut toujours pédaler ...  Alors Cyclos-Randonneurs-Varçois, méfiance donc si vous croisez la roue de Charles cette saison !
                   
                                                                            Alain

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans ROUTE
commenter cet article

commentaires

séjours vélo en espagne

logo velo cambril

Divers

TOPOS VTT                

LE CRV AU FIL DU TEMPS  

 

 

 

 

Articles Par Catégories