Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 23:20
On ne pouvait plus échapper à cette troisième programmation de randonnée qui tenait tant à coeur à Pierre et qui fût  annulée par deux fois déjà faute d’une météo bien capricieuse. Vous verrez qu’il disait, les routiers vont se faire plaisir avec une montée cool par la route suivie de sa descente écolo par des prairies verdoyantes. Sûr qu’il aurait pu faire métier dans le commercial notre Pierre ....
C’est donc cinq RAMBEAUX prêts à en découdre avec les éléments qui se sont rendus au départ de VALBONNAIS pour un parcours alléchant d’une quarantaine de kilomètres avec un dénivelé positif de 830 mètres. En réalité ce furent 47 kilomètres avec un dénivelé de 1040 mètres.  Et oui, quand on aime, Pierre ne compte plus ! (nous oui ...)
Petit bémol toutefois, oh trois fois rien ... mais totalement zappé par notre guide ; Le col d’ORNON avait subi un violent orage au cours du week-end, faisant la une des faits divers (en été...). Mais notre Pierre qui vit certainement reclus à la BUISSE sans télé ni presse, ni même facebook, n’avait eu “vent” de cette triste information. Imaginant à quel point cette randonnée maintes fois annulée et qui devenait presque obsessionnelle pour Pierre ; Pensant également que nul n’était censé ignoré l’information ; Aucun des quatre cyclos n’osa le prévenir que éventuellement “y aurait pt’être quelques problèmes à vouloir se balader dans une zone sinistrée”. 
Effectivement, les ennuis n’allaient pas tarder à se manifester dès l’approche du village de La CHAPT. Les sentiers jonchés de pierres trainées par les eaux sont vite devenus impraticables et les rotations permanentes des engins de déblaiement ainsi que le volume d’alluvions transporté par ces derniers, témoignaient de l’importance des dégâts. Mais rien n’arrête Pierre quand il est lancé. Rien ne l’effraie, ni chemins défoncés, ni traversées de parcs à bêtes, ni boue. Bref, rien ... L’important c’est de suivre le tracé et surtout, ô surtout ... ne pas rouler sur du bitume. Et pourtant, c’est tellement beau un bon goudron bien lisse, bien noir, qui rend bien, qui glisse et se fond et se confond sous nos pneus. Ah poésie du routier quand tu nous tiens ... Mais je m’égare (ce qui n’est pas rare en VTT) et revenons à notre histoire.
C’est donc au premier vrai obstacle que Jean-Marc le rebelle incite Yvon et Alain à rebrousser chemin et à reprendre la route goudronnée. Alors que Pierre et Valentin de leur coté s’obstinent à vouloir poursuivre à travers un parc à chevaux qui pourrait déboucher sur un sentier dégagé. Est-ce de l’optimisme, de l’entêtement, du masochisme ? Les trois peut-être ?
Bref, quelques galères plus tard, tout ce beau monde se retrouve sur le bitume pour terminer l’ascension du col d’ORNON. Il fait alors un temps superbe au sommet du col et nous décidons d’y faire notre pique-nique tout en profitant de la proximité d’un bar-restaurant (bien sympa) et conclure par un petit noir bien serré.
Puis nous attaquons la descente. Effectivement, les pistes de fond sont idéales pour le VTT. Le site est superbe et les chemins ludiques jusqu’à La CHAPT. Le village est dévasté par les crues et les engins s’activent toujours. Nous y faisons halte en engageant les conversations avec quelques habitants désireux de faire part de leur triste aventure survenue dans la nuit du vendredi au samedi.
Le village franchi, nous aurions pu penser qu’il ne restait plus qu’à nous laisser glisser jusqu’au point de départ. C’était sans compter du besoin de découvertes de nouveaux sentiers et du goût prononcé des difficultés de notre guide. Et à partir de là, nous avons eu la désagréable impression d’effectuer une nouvelle montée de la descente du col d’ORNON. Et oui, avec Pierre, les descentes montent... En fait, le retour sur VALBONNAIS a été bien plus corsé que la montée du col avec des singles caillouteux et escarpés. En échange, le site traversé tout à flanc de montagne reste majestueux et sauvage avec ses nombreux pierriers et ses cascades  haut-perchées. Enfin pour terminer en beauté sur un sentier qui longe le canal jusqu’à VALBONNAIS, notre cascadeur du jour, Jean-Marc,  a su nous gratifier d’un magnifique aquaplaning au passage d’un gué. Belle figure acrobatique fort appréciée du jury. Plus de mal que de peur .... Et oui, c’est parti tellement vite, qu’il n’a pas eu le temps d’avoir peur (lol).
Un retour final ombragé donc et qui nous a mené jusqu’au lac de VALBONNAIS, dernier sympathique point de vue estival du parcours et petit pot de l’amitié en terrasse pour conclure une très belle et exigeante randonnée que Pierre saura certainement reprogrammer la saison prochaine.
                                                                                   Alain

Published by cyclorandonneurvarçois - dans VTT du mardi
commenter cet article

commentaires

séjours vélo en espagne

logo velo cambril

Divers

TOPOS VTT                

LE CRV AU FIL DU TEMPS  

 

 

 

 

Articles Par Catégories