Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
02 Jul

les vélos de varces ont roulés en savoie

Publié par cyclorandonneurvarçois  - Catégories :  #ROUTE

Sortie des grands cols à Talloires

 

Vingt cinq personnes ont répondu présents au séjour des grands cols organisé au camping du Lanfonnet à Talloires.

Le vendredi 25 juin le départ pour le premier circuit est donné à neuf heures mais pour cause d’aménagement dans les mobil-homes nous ne partirons que vingt minutes plus tard.

Nous sommes sept à partir en vélo de Talloires, Gaston , Pierre, Gisèle et Eliane font l’approche en voiture jusqu’à Annecy pour éviter la circulation des voitures qui est très importante sur cette route surtout vendredi ou les gens travaillent (il y a en encore !) .

La montée du Crêt de Chatillon avec ses presque vingt kilomètres ressemble à la montée de Chamrousse par sa difficulté. En haut Michel Sandevoir se joint à nous.

A l’Echeraisne nous nous tâtons pour faire le grand parcours car il fait vingt km de plus que prévu . Je demande à Roland s’il veut faire le grand parcours, il me répond : bien sûr.

Du coup tout le monde suit et nous voilà partit pour la longue montée du col de Plein Palais suivi du Revard.

Arrêt photos oblige pour voir le magnifique panorama sur Aix Les Bains.

Superbe descente et retour par Quintal.

Nous arrivons au camping à six heures du soir après 140km et 2800m de dénivelé, tout le monde à apprécié vu que personne râle.

 

Samedi

En route pour le parcours des Aravis avec en hors d’œuvre La Croix Fry.

Régis nous à rejoint , c’est donc sept personnes qui vont faire le parcours car Roger Eliane et Gérard préfère raccourcir et se consacrer au col méconnu de L’Arpettaz.

A Flumet Gaston Alain et Pierre mangent une omelette à Flumet.

Nous nous retrouvons quatre Régis Daniel Bernard et moi à monter le difficile col de L’Arpettaz. Régis est aux anges, il retrouve dans ce magnifique col les sensations quand il était coureur. Alors que nous montons nous croisons Eliane et Roger puis Gérard.

 La descente par une route étroite, sinueuse et pleine de gravier est dangereuse.

Dans la plaine la piste cyclable nous évite la nationale, le vent contraire ne nous aide pas mais heureusement Régis en a encore sous la pédale et nous traîne jusqu’au camping.

 

Dimanche

C’est partit pour le col des Glières qui nous est inconnu. Le petit col de Bluffy en échauffement nous permet de passer sans problème la rampe de 500m à 15% avant Nâves-Parmelan ou nous retrouvons Daniel.

Après Thorens Glières nous attaquons la montée sur le plateau des Glières ; ce n’est pas de la tarte, en moyenne 10% sur 8km. Nous marquons une pause pour immortaliser l’évènement devant le monument de la résistance. Apres être passé sans encombre par les deux kilomètres de route non goudronnée nous attaquons la descente sur le petit Bornand qui se fait tout sur les freins car avec ces 12% de pente et ses multiples lacets il est préférable d’assurer.

A Thônes le groupe se sépare et je me retrouve avec Daniel et Régis pour encaper le col du Marais qui est facile de ce coté et surtout le col de La Forclaz de Montmin que l’on fait en pleine chaleur. La longueur de ce col n’est que de 9km et 7% de moyenne le problème c’est deux rampes terribles avant le village qui donnent envie de mettre pied à terre.

Au col une dame nous prend tous les trois en photo. Son mari lui conseil de ne pas nous couper les jambes car c’est déjà fait…

A noter que nous ne serons pas arrivé à rattraper Roland partit au départ une heure plus tôt pour rouler à son allure.

 

Pour conclure tout le monde a été très satisfait de ce séjour malgré la difficulté des parcours.

La découverte du col des Glières et celui de l’Arpettaz  ont été particulièrement appréciés et aussi la soirée pates organisée un soir au camping a permis a tout le groupe d’être ensemble.

 

Michel faure

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

RP 06/07/2010 08:54



Est ce qu'a Flumet l'omelette flumée !!!!!!!!



Archives

À propos