Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 19:43

 

Il y a une quinzaine d’années, j’avais pris le train jusqu’à Lus la Croix Haute avec mon vélo, puis j’avais pédalé jusqu’à Marseille  pour y rejoindre ma famille…  C’était un coup d’essai pour un éventuel Varces / Nice que je n’ai encore jamais concrétisé !!!

A l’époque, la nationale de Lus jusqu’à Sisteron m’avait pesée à cause des voitures. J’avais donc dans la tête de refaire, un jour peut-être, ce circuit sans le train et sans cette nationale.

Vendredi dernier toujours dans le même état d’esprit, à l’occasion d’un weekend entre amis, j’ai rejoins Le Beausset dans les règles de l’art, afin de valider un espece de brevet 300km !! Il m’a fallut du gros moral pour partir à 6h15, car une bruine se transformant en pleuviote brouillard dés St gorges de Commiers n’était pas pour me rassurer sur mon avenir cycliste !!! J’ai roulé 2H00 dans ces conditions bretonnes. La pleuviote s’arrêta à l’entrée du Dévoluy, mon 1er rayon de soleil fût sur le col du Festre (une première pour moi) et le soleil franc sur Veynes. Une fois arrivé à Veynes, toujours dans l’esprit d’éviter la nationale Lus / Sisteron, j’ai continué sur le même axe que le Dévoluy en direction du col d’Espreaux pour basculer sur la vallée de la Durance. Idem, tranquille pas de voiture, une pente douce, bref du bonheur.

De là, jusqu’à Trets via Sisteron, Volonne, Les Mées, Oraison, Vinon, Rians,  pourrait être une grande traversée du désert pour les purs montagnards, mais pour le Normand que je suis, ce grand et long faux plat  descendant de 110 km avec petit vent ¾ face fut une réconciliation avec mon passé.

Arrivé à Trets, une petite pause s’impose, car toujours pour éviter les voitures, j’ai trois petits cols, voire petites bosses devant moi. Mais là, avec pas loin de 250km dans les cuisses, je sais qu’il va falloir gérer ces « bosses » comme des grands cols. Pas de la Couelle, Pas d’Orgnon, col de la Roussargue, et pour finir le col de l’Espigoulier avec sa magnifique descente sont bien passés, certes en 39x24/26 mais j’ai gardé du plaisir. Car  je termine bien fatigué, mais aucune blessure à la selle, aucune contracture, pas d’hypo non plus. Bref, à point mais pas cuit de chez cuit.

Je suis vraiment content d’avoir validé mon premier 300km.

Varces / Nice est toujours en moi, j’espère concrétiser ce projet cette année.

 

                                                                          Régis.

 

 

Parcours et profil en cliquant sur le titre ci-dessous:

ROUTE: Endurance+++ :)) D+réel 4000m

Published by cyclorandonneurvarçois - dans ROUTE RANDOS DE NOS ADHERENTS
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 13:28

 

C’est au cœur d’une jolie cité médiévale que quelques CRVistes se sont donné rendez-vous, afin d’effectuer une  petite évasion dans le Tarn & Garonne pour y ‘’cycloter’’, ‘’ tourismer’’ quand ce n’était pas ‘’cyclotourismer’’ d’un seul coup pour certains d’entre nous. Toutes les solutions ont été adoptées et appréciées. Tous les points importants à visiter, se situaient dans un alentour  de 30à 40 km autour de notre point de chute : St Antonin N.V.

Nous avons profité d’un excellent accueil. Le camping bien ombragé est situé au bord de l’Aveyron, ce fut appréciable avec les jours de chaleur.

Les participants à cette escapade sont revenus ravis  et satisfaits de cet agréable séjour, tant par les nombreux sites et châteaux  à visiter ou simplement  les voir pour leur beauté dans le décor, que par les très agréables panoramas dont nous avons pu profiter sur les parcours, qui empruntaient de magnifiques petites routes, à l’abri de toute circulation. Sur les parcours proposés, les mollets ont été mis à rude épreuve, car dans le coin ce n’est pas plat. Ici, le plat : connait pas ! Sur les parcours de 55/65 km il fallait compter 1150 à 1500m de dénivelée et plus encore pour les 85. Et si futurs parcours de 100km, alors là !... les côtes ont un côté très costaud…

Cette semaine s’est déroulée dans une bonne ambiance. En dehors du cyclisme et du tourisme, nous n’avons pas délaissé les plaisirs de bouche, en s’offrant des apéros collectifs au cours de la semaine, et un  traditionnel repas le vendredi soir pour terminer le séjour.

                                                                          

                                                                Liliane & Serge

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans RANDOS DE NOS ADHERENTS
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 08:52

Ce message pour relancer un article que j’ai finalisé propre avec l’aide d’Arnaud, qui date de Septembre, celui du périple Villard de lans Nice .

A présent, il y a les traces gps réelles avec les profils deniv, les fonds de sac et enfin le carnet de bord jour par jour. Si vous n’avez pas le temps de tout lire je vous suggère de lire les J6, J8 et J9, qui sont les jours les plus forts de cette petite aventure.

L'article est  ICI

 

                                                                                                      Régis

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans RANDOS DE NOS ADHERENTS
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 20:07

 

Une belle fin de saison

Piero, Marcel et moi avons profité de l'accueil de Monique et Jacques à Barcelonette en septembre pour refaire les cols à proximité.

Lundi : col d'Allos : 2240m

Mardi: col de Restefond et cime de la Bonnette : 2802m

Mercredi : col de la Cayolle 2327m.

L'intendance était parfaite, la météo superbe et à part quelques motos la route était à nous. Un jour, sans doute, nous reviendrons une fois de plus avec le club, cela vaut le déplacement.

Roland

 

 

 

 

 

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans RANDOS DE NOS ADHERENTS
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 19:59

ESCAPADE de SEPTEMBRE 2011

Terminer la période estivale avec ce superbe temps, nous l’avons réalisé. Avec un hébergement au camping de LAURENS dans l’Hérault, j’ai pu effectuer de belles sorties cyclo avec 11 cols. Un vrai régal que traverser cette superbe région. Le panorama très diversifié nous a comblés que ce soit en forêt, sur les plateaux, et tous ces petits villages dissimulés dans les collines. Les cols vont de 392m à 865m, pas très hauts bien sûrs, mais très bosselés, ce qui donne du piquant aux parcours et de la dénivelée.

Ensuite après un passage dans le Tarn, nous avons rejoins la Lozère et le camping de La Canourgue, au niveau des Monts de l’Aubrac. Le parcours des cols à vélo a été plus que corsé, avec une « grimpette » de pratiquement 32 km, et au début 7 km à 10%. Pour 3 cols ! Il faut être un peu fêlé ; Pour démarrer c’est du costaud, que me réserve la suite ! surtout qu’un sacré vent se lève… je l’ai de face comme il se doit, il ne peut pas en être autrement. Le 1er col fait 1100m, le second 1350m et le 3ème 1131m. Si à partir d’en bas ce fut dur, le pire restait à venir en me dirigeant sur le 2ème col. A son sommet je me suis trouvé sur un plateau de l’Aubrac, restant à une moyenne de 1250 m d’altitude sur 18 km et un vent de 70/80km/h. Sur mon vélo j’avais plutôt l’air penché… Les vaches (race Salers) étaient surprises de me voir passer sur ces petites routes serpentant dans ce magnifique et sauvage plateau. Combien cela aurait été super de partager ce parcours avec les collègues…Tout s’est bien passé avec un total de 14 cols.

Et voilà, après les efforts de la route, la récompense avec de nombreuses visites autour de notre point de chute. A plus tard d’y retourner.

L & S. D.

 

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans RANDOS DE NOS ADHERENTS
commenter cet article

séjours vélo en espagne

logo velo cambril

Divers

TOPOS VTT                

LE CRV AU FIL DU TEMPS  

 

 

 

 

Articles Par Catégories