Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 10:21

J'ai enfin pu youtuber la vidéo du vaucluse, désolé pour le retard.

 

                        Régis

 

 

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans VTT itinérant
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 08:52

C’est par le GR 70, plus communément appelé chemin de Stevenson que nous allons avaler les 250 Kms qui nous conduisent de Alès dans le Garden passant par le Velay, le Gévaudan, la Lozère et enfin les Cévennes.

Une première étape qui nous conduit du puy en Velay jusqu’à Pradelles avec 65 kms et env. 1600 mt de D+....8 heures de selle avec un peu de portage et pas mal de poussage. les fesses en ont pris pour leur grade et les corps ne sont plus que douleur ! le lendemain, une fois requinqués une seconde étape qui nous mène de Pradelles  au Bleymard. env. 62 kms et 1500 D+. le rythme commence à s’installer, la douleur laisse place au bonheur de contempler des paysages de oufs.

3ème jour, départ sous le givre du matin pour l’ascension du mont Lozère et du pic  de Finiel. Étape pas trop longue 56 km  mais pas mal de dénivelé 2100 mt, compte tenu d’une petite variante non prévue initialement. Arrivée le soir à Florac ou nous rechargeons les batteries pour la dernière étape qui nous conduira de Florac à Saint jean du Gard dans un environnement carrément méditerranéen...et de températures quasi estivales.

 

En résumé, quelques 110 ans après que Stevenson (l’auteur de “L’ile aux trésors") ait ouvert cette voie, un coup de chapeau à l’homme un grand merci pour  nous avoir permis de suivre ses traces dans un environnement privilégié et une nature généreuse.

Les mollets fourmillent déjà à l’idée de remettre ça l’an prochain.

 

                                                        Laurent 

 

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans VTT itinérant
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 19:24

L’année passée j’avais fait un périple de 10 jours en VTT BUL de Villard de Lans à Nice. Cette année, si dame météo veut bien offrir encore un peu de soleil, se sera des petits périples. Je devais partir aujourd’hui, mais j’ai préféré temporiser par rapport à la météo, c’est l’avantage du BUL. Je pars donc demain, pour essayer de faire Varces-Gap, mais en visitant tous ces pays que je laisse de côté à chaque fois que je vais a Gap en voiture et que je ne connais pas comme  le Beaumont, le Valgaudemar et le Champsaur. L’itinéraire passera au col du Parquetout, N-D de la salette. Je vais essayer de caller un bivouac au fin fond de la vallée du Valgaudemar.  J’espère que les marmottes du saut de laire ne seront pas encore en hibernation pour le Champsaur, car je compte bien y planter ma tente. Et enfin le Mt St Philippe au dessus d’Ancelle pour plonger sur Gap.

Par rapport au fond de sac de l’année passée, j’ai gagné pas mal en poids. Sur la tente je gagne 1k400 en passant d’une tente 2 places à une tente 1 place et en ne prenant pas la chambre !! Jusqu’à 4 à 5 jours je ne prends pas de brûleur gaz, mon p3rs est suffisant. Je ne prends pas de doudoune ni de laine polaire. A la place, j’ai un sous pull en laine polaire et coupe vent et au-delà j’irais dans la tente au fond de mon duvet pour avoir du chaud. Quelques grammes gagnés aussi un peu partout comme le duvet, le sac à dos, ma trousse de secours etc. Par contre, pour assaisonner mes plats (car je ne mange plus de repas lyophilisés) j’ai ajouté un sachet de sel (8g) et 5cl d’huile de noix (1cl/jour) !! Enfin, j’ai 100g de plus sur mon oreiller !! Bref, le tout me fait 5kg soit quand même 2kg de moins par rapport à l’année passée. A cela il faut ajouter 600g de nourriture sèche par jour. Je prévois 5 jours, mais je vais prendre de la nourriture que pour 4 jours car il y aura des boulangeries sur ma route.

Durant ces 5 jours, Nolwenn vous donnera des nouvelles.                  

Que les étoiles brillent au dessus de moi et que la force soit avec vous.

 

                                                                                      régis

 


vendredi 14 septembre

Bonsoir a tous,

Nous venons d’avoir des nouvelles de notre vététiste qui est parti ce matin à 9h30.

Aujourd’hui, vendredi 14 septembre, une grosse journée car ne trouvant pas d’endroit correct pour dormir : soit trop de vent, soit des moutons donc trop de bruit … il a été obligé de continuer à avancer pour finir sur une partie du gr50 avec une descente sur un très beau mono chemin mais … à la lampe frontale ! Finalement ce soir il dort près de la civilisation à coté du ruisseau de baisses.

Malgré tout une belle journée avec un magnifique pique-nique et un panorama de fou en arrivant à la croix de Roche. « Du bon, du gros, du lourd » d’après lui !!

Pour les chiffres 70kms aujourd’hui en 8H de temps de déplacement avec une moyenne de 8,4km/h à cause des 3 026m de dénivelé montant et les 2 218m de dénivelé descendant… c’est trop pour la 1ère journée donc il essaiera de dormir demain matin !

Bonne soirée et que la force sois avec vous !

                                                                                                 Nolwenn

 

 PS : pour la carte, Régis ayant fait trop de kilomètre aujourd'hui on ne voit pas Varces mais en cliquant sur la photo vous pouvez la voire en taille réelle !

 

 

 

 

 

 


  dimanche 16 septembre

 

Bonsoir,

Désolée de mettre a jour l’article que maintenant mais notre Régis ayant décidé de pédaler au fin fond de la vallée du Valgaudemar il n’avait donc pas de réseau pour nous tenir au courant..

 

Donc pour la journée d’hier, samedi 15 septembre, il fait froid le matin mais son duvet est chaud ce qui lui permet de bien dormir la nuit.

C’est une belle journée très montagneuse ! Tellement montagneuse qu’il va devoir monter le col du Vachet à pied. Mais derrière : une très belle descente technique ! Le bivouac a été très bien géré cette fois si et il dort au fond de la vallée du Valgaudemar.

Pour les chiffres : 30kms en 3H54 sur le vélo et 7,6km/h de moyenne avec 1 310m de dénivelé montant et 1 448m descendant.

Pour aujourd’hui, dimanche 16 septembre, notre vététiste est très heureux ! Il garde quand même contact avec la civilisation en passant par la boulangerie ou pour demander à téléphoner ! c’est justement en demandant à téléphoner qu’il a discuté avec une dame qui habite pas très loin de chapelle en valgaud qui lui a dit que ici ils restent 101 jours sans voir le soleil à cause des montagnes !!

Sinon pour les kilomètres 52 aujourd’hui en 5H45 de déplacement pour une moyenne de 9km/h avec 1 776m de D+ et 1 453 de D-.

 

Bonne semaine à tous

                                                                               Nolwenn

 

 


 

 lundi 17 septembre

 

 

Bonsoir a tous,

Aujourd’hui, lundi 17 septembre, le tracé devient plus roulant avec que des mono chemins et des descente péchues mais pas de pierres et depuis 14h du très roulant sur des chemins forestiers. Ce matin notre vététiste c’est accordé une pose lessive et lavage (en mode naturiste !) dans un ruisseau !

Pour les chiffres du jour : 44kms parcourus en 4H12 et un bon 11km/h de moyenne avec 1 600m de D+ et 1 300m de D-.

Ce soir c’est l’hôtel grand luxe ! (Chacun ses références !!) Car pas de plantage de tente parce que notre Régis dort au refuge de tante yvonne avec deux lits superposés et un poêle pour être bien au chaud ! Et, attention, une marmotte dans le pré !!

Bonne soirée 

                                            nolwenn

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Mardi 18 septembre.

 

Et bien non, enfin de compte je n'ai pas dormi dans le refuge, car il était infesté de souris, un peu trop prés de mon sac à dos!!!

Comment lutter contre des souris ? En fuyant. J’ai donc planté la tente en pleine nuit !!

Pour la dernière journée, toujours de la piste roulante jusqu’à Ancelle. J’ai commencé a avoir des petits chemins sympa qu’après le sommet St Philippe jusqu’à La Batie Neuve. Belle descente, physique quand même.

40km 3h33 11km/h D+914m D-1896.

Retour par le train.

 

                                                   Regis.

 

 

 

 

Published by cyclorandonneurvarçois - dans VTT itinérant
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 22:05

 

Petite escapade en vtt bul avec Daniel. La traversée de l’oisans en 3 jours. Parcours très sympa typé montagne de chez montagne. En autonomie totale (tente, duvet et nourriture dans le sac à dos), nous sommes partis de Bourg d’oisans (12h00) pour planter la tente au lac noir du plateau d’Emparis (2400m) via Vénosc, 2alpes (par télécabine), lac de Chambon, l'interminable montée depuis Mizoën jusqu'au plateau d'Emparis pour notre 1er jour. 42km D+ 1620m D- ?

 

diaporama 1er jour 


2eme jour : 8h00 passé, je fleme dans mon duvet, Daniel est déjà dehors il a fait son footing autour du lac !! Tour complet du plateau d’Emparis par Chazelet, baraque de la Buffe, gros poussage de 20min jusqu’au rif tort où nous avons mangé. La sublime descente sur Besse par le GR 54 pour digérer. Grande et belle traversée en mono chemin balcon avec de fréquents petits poussages, en passant par Puy le bas, les Cours, Auris station, Col de Maronne, et descente vers…..l’orage. Avons dormi pas tout a fait dans un refuge conventionnel, disons plutôt un refuge pour « les âmes perdues » ce qui était notre cas !!!! 41km D+1300m D- ?

 

diaporama 2eme jour 


 

3eme jour : Levé 7h00, çà me rappelle les réveils d’Arnaud  Un chemin en balcon, avec 100m de négatif à côté du vtt après Rosay jusqu’au torrent de Sarenne, pour le réveil musculaire.

Huez, Villard Reculas par sentier montant. Et puis descente en balcon puis tout droit dans la pente jusqu’à Le Rafour, Rochetaillé. Retour tranquillou jusqu’à Bourg d’Oisans par chemins plats.

27km D+422 D-1180m

 

diaporama 3eme jour 

 

 

 TOPO ET TRACE GPX:  ICI

Par rapport au topo gratuit de l’office du tourisme de Bourg d’oisans, à partir de Villard Reculas nous avons coupé et quitté l’itinéraire d’origine.

Cette boucle de 110km D+3330m sur 3 jours est largement accessible en vtt en formule « carte bleue » sans porter nourriture et tente en dormant en gîte et en mangeant au restau. Le départ sur le topo d’origine est donné aux 2 alpes pour dormir et manger à Besse pour la 1ere nuit, puis à Vaujany pour la 2eme nuit.

Je conseille plutôt départ depuis bourg d’oisans comme on a fait, en partant vers 12h00. L'avantage est que la voiture est au centre de la boucle au cas où pépin mécanique ou météo mauvaise. Dans cette formule,  la 1ere nuit s’impose aux plateau d'emparis aux refuge du Fay où au refuge des mouterres à 2250m. Pour la 2eme nuit,  vous trouverez certainement bonheur dans des gîtes entre Auris, Maronne, Huez.

Il y a de l’eau à tous les villages, c’est un peu plus compliquer d’en trouver dans les stations des 2 alpes et Auris.

Avons vu WC publics à Bourg d’oisans, 2 alpes, et Besse. Sur 3 jours çà peut servir

                                                                Régis.     

Published by cyclorandonneurvarçois - dans VTT itinérant
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 18:33

619 km de vtt pour 17 422m de D+ et 18 412m de D- en 10jours, avec toile de tente, duvet et nourriture sur le dos. 6nuits en bivouac et 4 nuits en camping. 7jours en solitaire

  

 

Et bien voilà, c’est fait c’est plus a faire. Et c’était vraiment géant. Pour résumer, on peutDSCF5043 dire que cela se passe en 3 parties :

 

VILLARD de LANS - SISTERON : où l’on passe d’une vallée à une autre via un col, via un sommet avec des descentes en mono chemin de rêve. Où Arnaud ma accompagné jusqu'à Serres.

 

SISTERON – CASTELLANE : où l’on monte en altitude et on reste en montagne à 1000m de moyenne tout le temps. Avec  plus  de  120km   sans   commerces   pour  se ravitailler. Même punition, avec un lot de mono chemins en balcon, en pente, en épingle, en technique. Bref du bonheur.

 

CASTELLANE - NICE : Par le GR4 !! Là on aime ou on aime pas. Beaucoup beaucoup de poussages montants, pas mal de poussages descendants et combien même on arrive a descendre sur le vélo çà tape tout le temps. Bref, les petites descentes ludiques et joueuses sont remplacées que par du physique où une fourche double T de 180 serait la bienvenue pour espérer dépasser les 20km/h dans les descentes sans serrer les dents!!

Et puis moment surréaliste, où j’ai parcouru la promenade des anglais de l’aéroport au centre de Nice en roulant à 10km/h avec le sourire jusqu’aux oreilles.

Sur les liens suivants vous avez tout, du fond de sac aux topos. 

 

                                                     Regice de nice

  Pourquoi comment ?

 

  Fonds de sac d'Arnaud et de Régis

 

  journal de bord des 10 jours avec topos et photos

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 
Published by cyclorandonneurvarçois - dans VTT itinérant
commenter cet article

séjours vélo en espagne

logo velo cambril

Divers

TOPOS VTT                

LE CRV AU FIL DU TEMPS  

 

 

 

 

Articles Par Catégories